Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 02:31

Il fait très froid à New York et il y a peu de soleil au sol. Évidemment avec tous ces buildings. Central park : j'ai énormément apprécié le cadre du parc et surtout son environnement. La vue depuis le park sur les buildings qui l'entourent est très impressionnante. Le centre ville de New York est sans doute encore plus majestueux et grandiose a voir avec ses yeux que ce que l'on peut voir sur les cartes postales, pourtant avec les mêmes yeux.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 12:31

aeropoart en transit. Ici, le monde entier se croise et l'on entend toutes les langues.

temps très gris; du vent très fort. Départ prochain vers N York.

Mais il y a surtout des avions qui partent dans tous les coins du monde.

l'embarquement se prépare. Le controle se déplace. Ici, il est fait avant l'embarquement de chaque avion.

deuxieme fouille au corps de la journée. Pas de chance. Deuxième massage dit la douanière qui a de l'humour

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 08:11

Comptes de campagne de Mr Sarkozy :

Va-t-on en france aller jusqu'au bout de la démarche ? c'est à dire, ne pas accepter des dérives dans les comptes de campagne...ou bien, allons-nous une nouvelle fois, constater que des actes parfaitement illégaux ont toujours de bonnes raisons d'être, de bonnes excuses, des explications... qui font que notre démocratie nous démoralise en permanence ?

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 06:06

Le Président de la République explique qu'il va inverser la courbe du chômage. L'insee explique que le chomage va continuer à augmenter.

Le Président de la République dit que s'il la courbe du chômage va continuer à augmenter, il va l'inverser (en  diminuant son augmentation) CQFD...

Dont le Président de la République va diminuer le chomâge (en diminuant la courbe d'augmentation)


C'est comme le gruyère avec ses trous... 

Le gruyère a des trous. Plus il y a de gruyère plus il y a de trous. Donc, plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère...

 

Si ce n'était un sujet douloureux...

 


Partager cet article
Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 08:38

Nivea créé le déodorant sueur anti stress   car c’est bien connu, le stress créé une sueur particulière.

La matin : réfléchissez pour savoir si vous risquez avoir un moment de stress dans la journée. Mais le risque étant permanent, Vous hésitez ? emmenez donc vos deux désodorisants.

Dans la journée, soyez très attentive car il va falloir ne pas se tromper.

 

Si vous vous rendez compte que vous êtes en train d’entrer dans le stress, et que de surcroît vous suez,  il faut immédiatement penser à se désodoriser.

 

Avoir nivea anti sueur stress sous la main

Au moment du stress, passer le nivea anti stress

 

Si vous n’êtes pas sur que la sueur n’est pas liée au stress, vous avez un doute ? stress ou pas stress ? utiliser désodorisant classique.

 

L’intérêt thérapeutique du désodorisant sueur anti stress, c’est qu’il peut vous détourner du stress, pour penser désodorisant…

 
Partager cet article
Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 05:16

 Le risque d'être pris par la patrouille est maximal. C'est à l'insu de son plein gré qu'elle connait très bien tous ces gens, notamment le plus condamné d'entre deux, en fin de liste...

Issu du site de médiapart.

 

 

Le Front National 1992-1996, condamné pour avoir vendu une investiture.

 

Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé de manière dévalorisante l’image d’une personne.

 

Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé sur son site les clichés protégés de l’AFP.

 

Le Front National 2008, condamné pour avoir utilisé sans autorisation, en la détournant, la célèbre photo du « Che au béret et à l'étoile ».

 

Le Front National 2007-2009, condamné à rembourser plus de 6,3 millions d'euros de dettes majorées de près de 600 000 euros d'intérêts à Fernand Le Rachinel.

 

Le Front National 2009, condamné à détruire ses tracts.

 

Le Front National 2010, condamné à retirer ses affiches litigieuses.

 

1995, trois colleurs d’affiches du Front National ont été condamnés pour le meurtre d’Ibrahim Ali-Abdallah.

 

2004, un membre du Front National dont l’identité n’a pas été révélée a été mis en examen et écroué pour la profanation de 127 tombes du cimetière juif de Herrlisheim.

 

2007, un membre du Front National dont l’identité n’a pas été révélée a été mis en examen pour l’assassinat de Karim Zaiter, un pilote de quad, la veille de Noël, puis incarcéré.  Il affirme avoir tiré au hasard sur un des engins qui tournaient sur le square sans vouloir tuer.

 

2009, quatre membres du Front National dont les noms n’ont pas été révélés ont été condamnés pour coups et blessures après avoir attaqué un homme noir une fois le repas patriotique organisé par le FN terminé.

 

Alexandre Gabriac (FN) 2007, mis en examen pour ses liens étroits avec un commando d'extrême-droite ayant tenté de cambrioler un stand de tir à Saint-Andéol-le-Château, dont l'aventure s'est terminée par le meurtre du Gendarme Ambrosse.

2009, condamné pour apologie de crime contre l'humanité, injures à caractère raciste et violences volontaires ayant entraîné une incapacité de travail supérieure à 8 jours

 

Alexandre Simonnot (FN) 2006-2010, condamné pour avoir détruit un préservatif géant à l'occasion de la journée mondiale contre le Sida.

 

Antoinette Martinet (FN) 1997 à 1998, condamnée pour provocation à la haine, à la violence et à la discrimination.

 

Bruno Gollnisch (FN) 2004-2007, condamné en première instance et par le Conseil d'État pour contestation de l'existence de crime contre l'humanité (négationnisme), la Cour de Cassation va pourtant casser sans renvoi l'arrêt de la cour d'appel. 2008-aujourd’hui, poursuivi en justice pour incitation à la haine    raciale.

 

Bruno Mégret (Fondateur du MNR et membre du FN) 1998, condamné pour avoir tenu des propos sur l’inégalité des races. 2002-2002, condamné pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer sa candidature pour l'élection présidentielle.

2006, condamné pour détournement de fonds.

 

Calude Jaffres (FN) 1997, condamné pour usurpation de fonction.

 

Catherine Mégret (FN) 1998 et sa Mairie de Vitrolles furent condamnés pour discrimination et incitation à la discrimination.

2002, condamnée pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer la candidature de son époux pour l'élection présidentielle.

2006, condamnée avec son mari pour détournement de fonds.

 

Cédric Bégin (FN) 1999-2002, condamné pour détention sans autorisation de munitions et d'armes, condamné pour incitation à la haine raciale.

 

Christophe Klein (FN) 1999-2002, condamné pour provocation à la discrimination raciale.

 

Claude Jaffrès (FN) 1997, condamné pour abus d’autorité et usurpation de fonction.

 

Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Condamné pour harcèlement moral.

 

Denis Monteillet (FN) 1995, condamné pour avoir inscrit plusieurs personnes de son voisinage sur la liste présentée par son parti au municipales sans les avoir prévenues. Le Conseil d’Etat a annulé les élections des conseillers municipaux FN pour « liste irrégulière ».

 

Emilien Bonnal (FN) 1985, ex-candidat FN aux cantonales et municipales, a été  reconnu coupable de meurtre, alors qu’il collait des affiches pour le FN, pour avoir tué Abdallah Moktari, 23 ans ; qui l’avait insulté. 8 ans de prison.

 

Francis Watez (FN) 1995, condamné pour incitation à la discrimination raciale pour avoir

collé des affiches proclamant : "Musulmans, Barbaresques, Algériens, terroristes ou non, tous dehors" et "Refuser l’intégration de ces sauvages est un devoir national". (2 ans d’inéligibilité et 50 000 F    d’amende).

 

François Nicolas-Schmitt (FN) 1997, condamné pour détournement de fonds.

 

Gilles Lacroix (FN) 1997-1997, condamné pour complicité de violence en réunion, avec arme et préméditation et pour complicité de destruction de biens.

 

Georges Theil (FN) 2001,  condamné pour contestation de crimes contre l'Humanité. 2004-2006, de nouveau condamné pour contestation de crimes contre l’humanité.

 

Guy Cannie (FN) 2009-2011, condamné pour escroquerie en bande organisée.

 

Jacky Codvelle (FN) 1990, condamné pour avoir mis le feu à la voiture du député du Rhône et maire PS de la ville, Jean Jacques Queyranne pour fêter le 14 juillet.

 

Jacques Bompard (FN) 2008-2010, mis en examen pour prise illégale d’intérêt.

 

Jacques Coutela (FN) 2011, mis en examen pour incitation à la haine raciale suite à son apologie d’Anders Behring Breivik, auteur des attentats d’Oslo.

 

Jean Holtzer (FN) 1990, ex-candidat FN aux cantonales a été reconnu coupable de vol à main armé pour avoir braqué une banque (8 ans fermes). Cet ancien avocat général avait un jour réclamé la peine de mort pour une histoire    identique.

 

Jean-Claude Poulet (FN) 1992, condamné pour avoir battu sa femme pendant quinze ans pour "la stimuler au travail... Il fallait que je la stimule assez fréquemment"

 

Jean-Marc Maurice (FN) 2004 à 2009- 2010 à 2011, 6 condamnations. Condamné pour outrage à agent dépositaire de l'autorité    publique, vol, escroquerie, banqueroute, travail dissimulé et non déclaré, abus de bien sociaux.

 

Jean-Marie Le Chevallier (FN), condamné pour subornation de témoin dans l'affaire du meurtre de son directeur de cabinet.

 

Jean-Yves Douissard (FN) 1999-2002, condamné pour incitation à la haine raciale.

 

 

 

Joël Klein (FN) 1998,  condamné pour coups et blessures sur un Nord-Africain.

 

Laurent Mirabeau (financier de JM LePen) 1994, condamné pour escroquerie et exercice illégal de la profession de banquier.

 

Louis Aliot (FN) 2008, condamné pour diffamation.

 

Louis de Noëll (FN) 1997, condamné pour détournement de fond. Il avait utilisé de l’argent de la société dont il est le gérant pour s’acheter un appartement à Paris, un autre à Perpignan et une villa sur la mer. 1 an avec sursis et 50000F d’amende.

 

Marc Georges (FN) 1995, condamné pour avoir blessé par balle un jeune homme.

 

Marc Lyoen (FN) 1997, condamné pour avoir employé des clandestins.

2008 : Candidat régulier du F.N condamné cette fois pour fraude au RSA. L'ancien dirigeant départemental du FN devra payer une amende de 500 euros et rembourser 15 000 euros au Conseil Général de Maine et Loire. 

 

Marcel Mazières (FN) 1995, condamné pour avoir envoyé à un professeur de philosophie une lettre anonyme injurieuse. Extrait : « Vous transformez nos classes en goulag politique, votre aspect physique est disgracieux et, apprenant que vous êtes homo, cela est risible ».

 

Marine Le Pen (FN) 2008, condamnée pour diffamation.

 

Pascal-Bernard de Leersnyder (FN) 1991,  condamné pour actes de torture sur un enfant de cinq ans.

reconnu coupable de violence sur mineur pour avoir appris l’allemand au fils de sa compagne à coup de poing (jusqu’au sang)    et pour lui avoir plongé la tête dans les WC ( "Il n’était pas digne de la salle de bains" ). 13 mois de prison dont 10 fermes.

 

Patrick Bassot (FN) élu    dans le Vaucluse 2012, a été condamné à 1.000 euros d’amende pour « incitation à la discrimination, à la haine et à la violence à l’encontre des immigrés ».

 

Patrick Binder (FN) 2010-2011, condamné pour injure publique et provocation à la haine raciale. 2004-2005, condamné pour injures racistes en public.

 

Philippe Bernard (FN) 2004-2008, mis en examen pour faux et falsification, abus de confiance et escroquerie.

 

Philippe Viard (FN) 1998, mis en examen et probablement condamné depuis pour discrimination en raison de l'origine, de l'appartenance ou la non-appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une religion non déterminée. Condamné pour injures et pour délit de fuite après avoir renversé un    enfant.

 

Pierre Van Dorpe (FN) 1989, condamné pour avoir tiré à l’aide de son fusil à pompe sur un groupe de jeunes d’origines maghrébine en blessant au dos l’un d’eux parce qu’il faisait trop de bruit. Le FN lui paye ses 15 000F de caution. 15 mois avec sursis.

 

Raynald Liekens (FN) 1994, condamné pour le meurtre d’une juive. Il a déclaré : « Elle était plus gentille avec moi que    personne ne l’avait été jusque-là. Mais, quand j’ai appris qu’elle était juive, j’ai décidé de la tuer car les juifs sont les ennemis de la race blanche ».

 

Richard Jacob (FN) 2010-2011, condamné pour outrage et rébellion.

 

Roger Fabregues (FN) 1996, condamné pour trafic de drogues. Il avait profité d’un voyage au Maroc pour importer du haschisch (2 ans de prison).

 

Sylvain Ferrua (FN) 1996, condamné pour proxénétisme 1 ans avec sursis et 50000 F d’amende.

 

Tanguy Deshayes (FN) 2008-2009, mis en examen pour menaces de mort, il a confirmé en être l’auteur. Quelques années auparavant il avait été condamné pour bagarre ainsi que pour port d'arme.

 

Valls et André (FN), condamnés pour violence avec arme.

 

Xavier Voute (FN) 1997, condamné pour avoir aspergé de gaz lacrymogène des militants de Ras l'Front (mouvement    anti-FN).

 

Yannick Lecointre (FN) 2010-2011, condamné pour trafic de drogue (transport, détention, acquisition, cession et emploi non autorisés de stupéfiants).

 

Jean-Marie Le Pen (FN) : reconnu coupable par le tribunal administratif de fraude fiscale

(Redressement de 1,4 Millions de Francs), reconnu coupable d’apologie de crime de guerre dont la déportation pour l’édition    d’un disque sur lequel on peut entendre "un hymne du parti nazi" et "Vive Hitler", reconnu coupable d’antisémitisme insidieux, reconnu coupable de banalisation d’actes jugés constitutifs de    crimes contre l’humanité (11/10/1989) pour avoir qualifié les chambres à gaz de "point de détail" de la 2ème guerre mondiale, reconnu coupable de captation d’héritage, 5000F à verser,    reconnu coupable d’agression d’un candidate socialiste, 3 mois avec sursis, 20 000F d’amende, 2 ans d’inéligibilité, reconnu coupable d’avoir tenu des propos sur l’inégalité des races avec    B.Megret. Condamné à verser 10 000F a L’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) et à publier à ses frais le jugement dans 3 hebdomadaires (30 000F par publication).

Liste de ses condamnations :

1960, condamné pour menaces de mort proférées à l'encontre d'un commissaire de Police.

1964, condamné pour coups et blessures volontaires.

1969, condamné pour coups et blessures volontaires.

1971, condamné pour apologie de crime de guerre.

1986, condamné pour antisémitisme insidieux.

1986, condamné pour apologie de crimes de guerre dont la déportation.

1987, condamné pour provocation à la haine, à la discrimination et à la violence raciale.

1991, condamné pour  trouble manifestement illicite à l'ordre public.

1991, condamné pour banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l'horrible.

1992, condamné pour diffamation.

1993, condamné pour injure publique.

1995, condamné pour oublis de plus-value boursière et sous-estimation de loyer.

1996, condamné pour avoir tenu des propos ayant gravement porté atteinte au président du tribunal d'Auch.

1997, condamné pour avoir injurié l'association Ras l'front (mouvement anti-FN) de « mouvement de tueurs de flics ».

1997, condamné pour avoir injurié le président de SOS-Racisme.

1997, condamné pour banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l’horrible.

1998, condamné pour injures publiques et violences sur personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses    fonctions.

1998, condamné pour avoir présenté une tête en carton à l'effigie de Catherine Trautmann.

1998, condamné pour avoir déclaré « Je crois à l'inégalité des races ».

1999, condamné pour incitation à la haine raciale et apologie de crime de guerre.

2002, condamné pour avoir reproduit sans autorisation un reportage de treize photographies prises par l’AFP.

2004, condamné pour provocation à la haine raciale.

2005, condamné pour incitation à la haine raciale.

2008, condamné pour complicité d'apologie de crimes de guerre et contestation de crime contre l'humanité.

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 05:07

 

Une étude du CEPREMAP en 2007 en France est très impressionnante. Elle décrit (enquêtes d’opinion à l’appui), l’état de « désolation morale » de la France.

l’enquête du CEMAFREP nous dit ceci de très particulier, de manière très claire, c’est que cela n’est pas pareil dans de nombreuses autres démocraties notamment dans le nord de l’europe.  Elle nous dit que cette « désolation morale » est une spécificité nationale, une « tristesse nationale »et qu’elle est identifiable à partir d’une absence de confiance effrayante en autrui (21 % des français font confiance aux autres avec uniquement la Turquie et le Portugal derrière, alors que près de 70 % des norvégiens, des finlandais, danois et de 60 % des américains et  des chinois. C’est cette défiance que l’on retrouve en France  traduite par l’expression   « tous pourris ».

Cette enquête  propose deux fondements à cette crise morale : celui du corporatisme et celui de l’étatisme.

 

Dans le corporatisme, on trouve tous les ingrédients de l’affaire actuelle J.Cahuzac, à savoir : présomption d’innocence maintenue jusqu’au procès même lorsque les faits sont avérés.. puis mécanisme d’explication qui valent auto justification, mensonge les « yeux dans les yeux » alors que rien ne va arrêter le train en marche.

 Jérôme Cahuzac semble déjà décidé à reprendre son siège de Député tout comme N.Sarkozy n’aurait pas abandonné l’idée de se représenter à l’élection présidentielle ce qui marque l’absence totale de cadre moral. En effet, chacun a de bonnes chances de s’en sortir, notamment en jouant sur le temps long de la justice, sur la communication de leurs avocats, sur la construction petit à petit, de méa culpa de circonstance, d’un discours de justification ….

 

Dans le fait qu’il puisse être même possible qu’ils réussissent à se faire élire à nouveau, on trouve tous les dysfonctionnements de la  société « France ».

 

C’est dans cette absence de « limites », de frontières que l’on est confronté à l’amoralité d’un pays dont les habitants semblent s’enfermer dans une colère sans fin   dont ils  ne peuvent pas voir la sortie puisqu’ils sont prêts à réélire les mêmes. A croire que la colère, la rage, la haine sont devenus leur moteur, leur substance… que le « tous pourris » devient le fondement d’une impuissance…

 

Absence de limites, et donc au fil du temps, possibilité pour ceux qui passent outre toutes les frontières morales, de rester dans le jeu public en trainant derrière eux l’odeur nauséabonde de la fraude, du mensonge, du vol et de la suspicion…

Auto-justification du franchissement des limites, ou l’on ira jusqu’à dire au fil du temps: pauvre homme, je le plains…. Il s’est engagé dans une spirale (ce qu’il commence à dire).. spirale infernale… que l’on finira pas accepter. En lui trouvant toutes les excuses, ou bien un certain nombre d’excuses. Le pôvre, vous vous rendez compte, il était ministre et il ne l’est plus ! tout ce qu’il a perdu et le chômeur même pourrait s’apitoyer sur le sort du « grand homme »…

 

Ses pairs, dont une partie doivent être aujourd’hui en train de prendre contact fébrilement avec leurs banquiers pour vérifier l’étanchéité de leurs « placements »..et s’assurer que rien ne transparait,… certains même capables de hurler avec les loups, tout en serrant les fesses… car en hurlant très fort, ils peuvent contribuer à détourner l’attention d’une situation probablement très partagée par la plupart de ceux qui ont une fortune.. mais je m’égare à construire le raisonnement des français…

 

Mme le Pen pourrait tirer les marrons du feu tout en protégeant ses arrières... sinon que le compte ouvert par Mr Cahuzac est passé juste à côté d’elle et qu’elle était probablement au courant. A coup de déclaration sur la « probité » de son camp, elle doit restée prudente au cas ou des informations filtrent sur la localisation de ses propres comptes..

 

C’est sans doute, sur cette absence de frontières que l’on trouve la désolation morale française, ou il semble qu’il ne reste qu’à cultiver cette colère sans que l’on ne puisse collectivement réagir.

 

Et l’on parlera d’indignation, on brassera de grandes idées, on s’apitoiera sur soi bien sur, sur l’autre, sur ces « grandes personnalités » qui nous bafouent…ou reflètent nos flottements moraux ? pendant quelques mois. Tout cela finira par faire « pchit » car au fil du temps, tout « rentrera » dans le même ordre, peu ou prou, trop d’intérêts étant « partagés » dans la même réalité… le corporatisme finira pas triompher à nouveau…

 

C’est cela qui tue à petit feu la société. Car lorsque la justice se prononcera dans trois ou cinq ans, J.Cahuzac aura entre temps retrouvé son siège de Député, il sera condamné à un ans de prison, bien sur avec sursis, de manière à ce qu’il n’aille pas en prison ou bien à 15 jours  pour que ce ne soit pas trop long ( il n’a tué personne ai-je déjà entendu …) et un an d’inégibilité,  alors même que N.Sarkozy aura été éventuellement réélu ce qui lui permettrait d’effacer définitivement toutes les traces laissées derrière lui,  tout deux n’auront contribué qu’à « tuer» un peu plus, avec leurs pairs une parcelle de l’idée de la démocratie…

 J.Cahuzac aura une amende de 300 000 €, soit 50 % de ce qu’il y a dans ces comptes la bas, car pas question de remettre en cause son niveau de vie, c’est un membre de l’élite française…  et l’on ira jusqu’à considérer que vu ou ils sont, il est « normal » qu’ils cèdent à la tentation… à laquelle en fait, tous les français en fait céderaient s’ils étaient à la même place…

  

Tout comme J.Chirac aura échappé, in fine à toute condamnation car c’est à travers le temps, l’argument du désormais « vieil homme malade » aura prévalu.  Et si l’on revient sur ce qui s’est passé, nous sommes d’ailleurs déjà  capable d’argumenter sur la « bête politique », avec un zest d’admiration. Tout comme Alain Juppé, fusible admirable mais condamné..  aura après un accroc judiciaire continué sa carrière…

 

Tout cela décrit une impunité des élites françaises qui plonge la société dans la détresse morale.  

Le « tous pourris » s’applique partout, notamment aux juges d’ailleurs, voire le « complot » contre N.Sarkozy, lorsque les juges qui osent le mettre en cause  sont immédiatement pris dans le même faisceau de la suspicion : eux aussi sont pourris … s’ils poursuivent ils sont pourris, s’ils ne poursuivent pas, ils sont aussi pourris…

 

Les élites françaises souffrent d’un côté de ce « tous pourris » qu’ils subissent, mais ils savent aussi très bien le retourner contre les quelques qui les attaqueront un jour, au détour d’une « affaire ». Le « tous pourris » contribue à obscurcir toutes les situations et à neutraliser toute action puisqu’il s’applique désormais à quasiment tous et va jusqu’à dégringoler l’échelle sociale jusqu’à concerner quiconque bouge quelque part…la suspicion est installée partout et concerne le moindre élu sur le moindre dossier …chaque chef d’entreprise, chaque acteur dans son domaine…

 

Tout cela contribue à « tous pourrir » la démocratie et la France traine une gueule de bois chaque année un peu plus sévère, dans l’incapacité semble-t-il, au dela de l’indignation verbale à faire bouger le « système ». et pour cause, ceux qui seraient susceptibles de faire bouger le système en sont les premiers et principaux bénéficiaires… c’est en cela qu’une incapacité à faire bouger les lignes pourrait mener à une explosion sociale.. pourtant, dans un pays riche…

 

Il y a en France une urgence à défaire ce  réseau  des élites, à « détruire » ce système d’impunité ce qui n’est pas une mince affaire… car il est structuré, sédimenté depuis longtemps., solidaire, et réuni beaucoup de gens intelligents..

 

Il y aurait en France un espace pour créer une peine en justice qui s’appelait : délit d’atteinte à la démocratie, qui serait lourdement sanctionné, à la fois financièrement et pénalement en retirant notamment tout droit à celui qui serait condamné à se présenter à une quelconque élection. Point final. Celui qui est pris la main dans le sac est condamné et il « sort » du jeu.

Il a joué, il a perdu et on n’en parle plus. Le problème en France dans l’immoralité partagée, c’est qu’il a joué, il perd mais il a toujours une nouvelle chance…et de relation en relation, …  de collusion en collusion, d’intérêts communs partagés en en réseau partagé, il va toujours rebondir … et dès qu’il ouvrira la bouche le « tous pourris » raisonnera en écho.

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 03:41

Monsieur

 

Je prends bonne note de votre prose qui a le mérite d’exprimer avec un certain style un certain nombre de remarques.

Malheureusement, hormis le déversement de vos états d’humeurs, ll est très difficile d’y trouver la moindre idée de ce que vous ne comprenez pas.

Au lieu d’exprimer un avis d’une hauteur un peu méprisante à propos des « poubelles », pour atterrir sur le concept d’enfumage, sans doute un des lieux communs les mieux partagés dans un pays de riches déprimés, qui piétinent leur démocratie, il aurait été aussi utile que vous vous exprimiez simplement votre opinion.

Mais non, il vous semble préférable de rien dire car cela signifierait avoir une opinion, et cela, bon nombre de pourfendeur du vide considèrent que cela n’est pas à la hauteur de leurs préoccupations philosophiques de haut niveau.

Cultivez donc vos spasmes.

Si cependant, vous souhaitez reprendre la question et en discuter, je suis à votre disposition.

Cordialement,

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 05:51

Difficile de faire de la politique et d’essayer de se démarquer des autres partis.

Le débat autour du mariage « pour tous » en est un bon exemple.

Ridicule la droite qui essaie à tout prix de « diaboliser » ce qui n’est qu’un moyen d’acter une situation qui existe déjà.

Ridicule celui qui explique que le mariage pour tous si cela devait être fait, ressemblerait à une sorte de décadence

 

 Ridicule la droite lorsqu’elle explique que les situations qui existent ne devraient pas exister et qu’à ce titre, une loi qui n’aura pour but que de les inscrire dans un cadre serait monstrueuse…

 

Ridicule de développer autour du mariage pour tous une rhétorique  qui explose lorsqu’elle est confrontée aux exemples des autres pays du monde. La, les français se retrouvent bien bêtes, lorsque se prenant « encore » pour le pays des « lumières » ils se retrouvent dans celui de l’ombre…

 

C’est peut-être une des premières fois qu’un débat « franco-français » implose lorsque le reste du monde fait « irruption » et à travers les exemples de l’Espagne, l’Argentine et d’autres, ridiculisant les arguments de la droite française, de Mme Boutin par exemple, qui a pourtant survécue au PACS...

 

Ridicule l’église qui se met en avant sur ce débat, alors qu’elle ne sait pas très bien comment traiter les multiples scandales liés à ce qui  est une perversion, la pédophilie, massive et scandaleuse à travers le temps car s’exerçant par de l’abus de pouvoir permanent et prenant pour cible les enfants…

Ah, l’église et la morale…

 

 Le débat autour du mariage pour tous n’est que l’illustration des politiques qui courent derrière les faits, pour vouloir les distordre et nier qu’ils existent…

 

Entendu un député expliquer que le lien entre parents et enfants n’est pas que biologique, mais aussi affectif, éducatif… et qui s’appuie la dessus pour dire qu’il ne doit pas y avoir d’adoption d’enfant issu de mère porteuse ? alors que la conclusion logique de ses arguments est bien qu’il peut y avoir adoption car le lien n’est pas que biologique…mais aussi affectif, éducatif…

 

Il montre comment les « politiques » sont « faibles» devant les faits de société qui s’imposent et comment ils feraient mieux de se taire plutôt que de vouloir endosser des costumes de moralisateurs… sur des sujets qu’ils maitrisent bien mal…

 

Ne pas vouloir, l’adoption des enfants par des couples homosexuels aurait des arguments si l’on pouvait démontrer que les couples hétérosexuels font toujours des enfants équilibrés, heureux…et qu'il y aurait un risque que les couples homosexuels fassent des enfants malheureux... mais la société sait bien que l'hétérosexualité ne produit pas que du bonheur.... et que des couples homosexuels ne feront pas mieux...mais pas pire...

 

Cette fois, « la société » démontre qu’elle est plus  audacieuse que les ringards qui veulent la diriger.. mais quand les ringards qui veulent la diriger donnent leurs arguments alors, on ne peut que comprendre pourquoi ils sont bien taisants, sur la manière de s’attaquer aux vrais problèmes de nos sociétés, celui du partage des richesses, de l’équité de la redistribution …..du chômage pour tous..

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 04:19

L'affaire Lance Amstrong met en exergue la dérision de nos éventuelles passions, notamment lorsque elles passent par un univers aussi futile que celui du sport. Repensons à ces années d'
admiration, de dithyrambes pour un type qui franchit les montagnes comme s'il était juché sur une mobylette !
Toutes ces milliers de pages écrites pour expliquer combien cet homme était extraordinaire ...combien de millions de dollars qui sont venus vers lui, d'heures de télévision, de rêves d'enfants...

Ce qui sans doute gêne le plus dans cette affaire, c'est l'instrumentalisation de son cancer pendant des année comme le moteur d'une force morale prodigieuse alors que derrière, il n'y avait qu'une énorme entreprise de dopage : le premier cas peut-être de dopage à une échelle industrielle. Tous les maillons de la chaîne du sport ont probablement été complices par action ou par défaut.
Mais diront-ils, l'un après l'autre, ce qu'ils évoquaient sans doute à bas bruit, en coulisse depuis des années, tant que la justice n'avait pas de preuves...

Le palmarès du tour de france va être vierge pendant 7 ans. Mais ne devrait- il pas l'être pendant 20 ou 25 ans ? Voire même encore pendant 100 ans ?

Certe, après avoir failli mourir, il devait considéré, comme il le dit encore aujourd'hui, qu,il avait vécu pire que ce qui lui arrive maintenant....

En tout cas, ce qui ressort de cette longue affaire, c'est une sorte de fin du rêve sportif, erigé en modèle du courage, d'une possibilité d'ascenseur social, voire d'opium du peuple...

Au bout du sport, se retrouvent tous les ingrédients de l'homme : puisque tous les moyens sont bons pour réussir.
Au bout du parcours de Lance Amstrong, il va y avoir sans doute la prison. A-t-il planqué assez d'argent pour échapper ensuite à la pauvreté ? S'il peut vivre du déshonneur , de la honte d'avoir trompé tout le monde ?

Au bout du parcours de lance Amstrong, il y a aussi la fin du sport comme moyen de détourner l'attention
du "peuple": un empire du XXème siècle qui s'effondre...car il est probable que le sport aura été, une autre forme de religion, laique cette fois. Et tous les sports peuvent être aujourd'hui pris dans la tourmente lorsque l'on considère qu'ils sont devenus entreprise d'état...la finalité de l'image d'une nation au monde justifiant tous les moyens....les pays de l'Est puis la Chine l'avaient déjà illustré dans le passé.

Le dopage étant partout, la proposition de Yannick Noah de l'intégrer dans les règles du jeu serait comme un moyen ultime de "sauver le sport"

Reste le dérision de toutes ces passions centrées sur une équipe, un homme ou une femme extraordinaire.... Et le retour sur ces heures à lire le journal, à rester scotché devant la télévision pour voir, en direct, un formidable hold up ! Un des casses du siècle.

Oui, le sport opium du peuple est sans doute entré dans une phase de longue agonie... Mais compte tenu des enjeux, des moyens financiers engagés, cela devrait prendre beaucoup de temps....

Resterait aussi à trouver par quelle nouvelle passion "potentiellement universelle" le remplacer...

Partager cet article
Repost0